Accueil du site - Thématiques en cours - Démocratie et institutions
Des collectivités locales en grande difficulté

Haute-Savoie : les emprunts toxiques (suite)

Publié le mercredi 21 septembre 2011.



Voici les collectivités de Haute-Savoie principalement menacées par l’envolée des taux bancaires sur leurs emprunts :

Annecy, Bonneville, Chamonix, Chatel, Cervens, Cluses, Contamines-Montjoie, Epagny, La Clusaz, Les Gets, Les Houches, Magland, Megève, Menthon, Meythet, Montagny (les-Lanches ? problème sur la carte de Libé), Morzine, Passy, Perrignier, Poisy, Publier, Saint-Gervais-Les-Bains, Sallanches, Scionzier, Sevrier, Seynod.

JPEG - 126.1 ko

Cet article pointe des exemples du surcoût attendu que devront prendre à leur charge les contribuables de certaines communes à cause de l’envolée des taux d’emprunt.

Les manipulations bancaires ont abouti à faire exploser le remboursement des emprunts contractés dans les années 2000, notamment auprès de Dexia mais aussi d’autres banques, avec un taux variable du calcul des intérêts.

Le nom d’emprunts toxiques leur a été donné.

Notre présentation découle du travail du journal Libération qui publie aujourd’hui une carte très bien faite pour la France entière. Le journal s’est procuré un fichier confidentiel de Dexia crédit local.

“Les chiffres datent de 2009, et certains prêts ont été renégociés depuis. De plus, si Dexia (ex-Crédit local de France) est la banque historique des collectivités, elle n’est pas la seule à avoir distribué des emprunts toxiques. Les Caisses d’Epargne, la Société générale, le Crédit agricole... ont aussi été très actifs sur ce marché.” (in Libération)

C’est dire que la situation peut être plus grave encore, et les chiffres ne concernent pas l’entièreté de la catastrophe possible.

Voici un court palmarès en € possiblement perdus sur la durée du prêt :

commune surcoût englouti potentiel
Chamonix      4’631’000
Annecy      4’302’000
Seynod      3’400’000
Megève      3’042’000
Scionzier      1’478’000
Sallanches      1’279’000
Cluses      1’254’000
Magland      0’992’000
Les Gets       0’983’000
Publier      0’780’000

Il faut bien sûr rapporter ces sommes au budget global de la commune, le classement mériterait d’être relatif.

La situation de Seynod a été largement rapportée par la presse depuis longtemps et évoquée en conseil municipal.

Chamonix et Annecy sont en tête de ce tableau, alors qu’elles ont dilapidé par ailleurs des millions dans une candidature dispendieuse et inutile pour des J.O. : cela laisse confondus devant cette légèreté gestionnaire.


Ajoutons en ce domaine, pour faire bon poids, que le Conseil Général de Haute-Savoie, lancé aussi dans ce choix indécent d’une candidature aux JO, a également une belle ardoise en surcoût toxique. Soit 4 572 000 €. (voir le tableau à côté, avec 3 emprunts pointés.)
Y a-t-il un pilote confirmé dans l’avion ?




A noter que Goldman Sachs est dans le circuit ! (Le 2 septembre 2011, le gouvernement des États-Unis a commencé des poursuites judiciaires contre Goldman Sachs pour son rôle dans la crise des subprimes. voir Wikipedia)





“L’addition pourrait encore grimper avec des prêts qui courent jusqu’en 2025 ou 2030. Les emprunts toxiques n’ont pas fini de pourrir la vie des collectivités.”
(Libération)









JPEG - 234.5 ko
L’argent jeté par le Conseil Général

La carte de Libération est très pratique : en zoomant sur notre région et en cliquant sur les points (rouges, oranges, jaune) on peut connaître le montant des pertes et les contractants.

JPEG - 128.1 ko
Tour Dexia à Bruxelles
JPEG - 94.2 ko
immeuble Dexia
JPEG - 55.2 ko
JPEG - 61.9 ko