Accueil du site - Résister se conjugue au présent (Lucie Aubrac)
Une journée illuminée de paroles de résistance : bravo CRHA

Près de 4000 personnes aux Glières ce dimanche !

ajout : interventions filmées + textes interventions !
Publié le lundi 18 mai 2009.


Formidable journée sur le plateau des Glières !

En attendant de relater plus largement cette magnifique journée ensoleillée et illuminée de "Paroles de résistance", tellement revigorante et optimiste grâce aux éternels jeunes Raymond Aubrac et son compère le pétillant Stéphane Hessel, le site du FSD met en ligne le communiqué de l’association Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui (CRHA) publié le 17 mai 2009.

voir les interventions en vidéo grâce à LA VAKA Productions !

lire ou télécharger les textes des interventions

JPEG - 220.8 ko
Glières 2009 : quelle brochette magnifique !
De gauche à droite : Walter Bassan, Viviane Bouvier (fille d’Henry Bouvier), Alain Refalo, Michaël Guyader, Stéphane Hessel, Didier Magnin (président de CRHA) et Raymond Aubrac.

Outre nos valeureux anciens, Alain Refalo [1]et Michaël Guyader se sont exprimés sur leurs appels respectifs à la désobéissance (ici lettre Refalo et lettre Guyader).

Symboliquement placées entre Raymond Aubrac et Stéphane Hessel, leurs interventions ont été remarquables et très applaudies.

C’est le président de CRHA Didier Magnin qui avait ouvert le ban avec un discours fort et engagé. Il expliqua la philosophie de ce rassemblement, c’est à dire la nécessité de la transmission et de la pérennité de l’esprit de résistance qui anima les plus anciens dans des circonstances bien particulières, en direction des générations actuelles appelées à retrouver le sens de l’indignation et à résister à la casse actuelle des liens de solidarité et de fraternité hérités du programme du CNR.

Raymond Aubrac appelait d’ailleurs de ses voeux citoyens et politiques à la mobilisation pour un "nouveau programme de vie commune", à l’image de ce qu’a été celui du CNR

Et et et ...... en exclusivité le texte lu par notre poète du jour Yves Béal... Cliquer ici.

Et si on vous donnait la parole à vous, citoyens résistants, montés sur le plateau à pied, en vélo ou en voiture ? votre présence, votre enthousiasme et votre générosité ont fait de cette journée un immense succès.
Et si vous laissiez vos témoignages sur ce site dans un article spécial : mes Glières 2009 à moi ! sorte de livre d’or pour immortaliser l’instant ?
De nombreux témoignages commencent à arriver sur l’adresse de CRHA citoyen.2008(arobase)yahoo.fr, continuez, on mettra en ligne !
Et les photos aussi, pourquoi pas, sur un autre article photos Glières 2009
JPEG - 141.9 ko
Marche en direction du monument


JPEG - 87.5 ko
Stéphane Hessel : star incontestée du rassemblement
Parrain de l’association, appelé à conclure ces "paroles de Résistance", Stéphane Hessel a comme l’année dernière emballé le public par son humour, sa vivacité et son intelligence.



CRHA communique

Ce dimanche 17 mai, environ 4000 personnes se sont réunies à l’appel de l’association « Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui » au Plateau des Glières, haut lieu de la résistance. Ils entendaient rappeler au président de la république, qui en a fait un pèlerinage annuel, que sa politique tourne le dos au programme du Conseil National de la Résistance.

N’en déplaise à certains responsables locaux voulant figer l’histoire de la résistance dans le passé, ce rassemblement fut un véritable succès.
Sans slogan, sans banderole et dans le respect du lieu, cette année, des grands noms de la Résistance étaient présents autour de Raymond Aubrac et de Stéphane Hessel sans compter les résistants locaux ou ceux venus des départements voisins.
Pour la troisième édition, le lien entre « résistance passée » et « résistances citoyennes actuelles » a été rappelé et élargi avec les interventions de l’instituteur Alain Refalo et du psychiatre Michaël Guyader.
Tous étaient présents pour rappeler les valeurs fondamentales d’égalité, de solidarité, de liberté et de fraternité composant le programme du CNR qui donna naissance à la sécurité sociale, aux retraites par répartition, à la liberté de la presse, à la nationalisation des besoins vitaux de l’économie, au vote des femmes, etc.
Un vent de jeunesse a soufflé sur le plateau lorsque Raymond Aubrac, 95 ans, a appelé les responsables politiques à redéfinir un nouveau programme pour l’avenir, tourné autour du « vivre ensemble » et non du « tous contre tous ».
Stéphane Hessel conclut en disant que « le motif de base de la résistance, c’est l’indignation et les motifs d’indignation en France aujourd’hui sont nombreux ».
Les yeux brillaient d’émotion à la fin de ces discours humanistes, et c’est avec le cœur gonflé à bloc que la foule a entamé la marche vers le monument avant le traditionnel pique-nique.
En tout cas, pour tous ce rassemblement citoyen est une lueur d’espoir pour plus que jamais conjuguer le verbe résister au présent, en lien avec le combat ambitieux de la résistance.
L’association « Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui » (CRHA)

L’intégralité des interventions sera publiée sur le site : www.fsd74.org


JPEG - 113.1 ko
Stéphane Hessel captive son auditoire


JPEG - 116.2 ko
Raymond Aubrac avant son intervention

[1] Déjà en ligne sur son site, l’intervention d’Alain Refalo,ici.